plateforme culturelle et musicale
FICHES

 

 

Quelques Albums

Lunapark '92
Bewitched '94
Penthouse '95
Pup Tent '97
Days Of Our Nights '99
Romantica '02
Close Cover Before Striking '02
Rendez-vous '04
L'avventura
(Dean and Britta) '03
LUNA

Dean Wareham, chanteur et guitariste, est né à Wellington en Nouvelle-Zélande. Il décide de s’expatrier dans un premier temps à Sydney en Australie pour finalement s’installer à New-York en juillet 1977. Là, il rencontre Damon Krukowski et Naomi Yang avec qui il monte "Galaxie 500".

Après avoir quitté "Galaxie 500" en 1991, Dean Wareham, signe une démo pour "Elektra Records" et enregistre quelques chansons avec le batteur Jimy Chambers de "Mercury Rev". Apprécié par "Elektra", Dean Wareham convie Justin Harwood, un compatriote, aussi bassiste des "Chills", à le rejoindre pour former "Luna". Luna (Luna Schlosser) est le nom du personnage joué par Diane Keaton dans "Woody et les Robots", un film de Woody Allen. Justin Harwood s’installe donc à New-York et nos deux amis commencent à auditionner des batteurs. Un premier batteur est retenu : Byron Guthrie. Le trio, avec quelques compositions en main, s’adonne à la scène assisté par Grass Hoper (Mercury Rev) à la guitare. Byron est remplacé par Stanley Demeski (ex-Feelies) et le groupe enregistre son premier album, "Lunapark".

Après l’achèvement de "Lunapark", une annonce est placée dans le magazine "Village Voice" afin d’engager un deuxième guitariste. Sean Eden, originaire du Canada, installé dans une banlieue de Houston au Texas depuis 1978, est finalement recruté. Il est connu pour avoir joué dans de nombreux groupes dont le plus notable, "The Missing Links".

Le quatuor ainsi formé réalise le mini-album "Slide" qui affiche les influences du groupe avec les reprises "Indian Summer" (Beat Happening), "Ride Into the Sun" (Velvet Underground), "That's What You Always Say" (Steve Wynn). Sur l’album suivant, "Bewitched" (1994), Sterling Morrison du légendaire Velvet Underground participe à deux chansons, "Friendly Advice" et "Great Jones Street". Il est à noter que "Luna" assura plusieurs fois la première partie de la tournée de reformation du "Velvet Underground".

"Penthouse", troisième album du groupe, jouit d’une reconnaissance totale en étant classé dans les 150 meilleurs albums des années ’90, liste établie par le célèbre magasine rock "Rolling Stones". Le CD contient un morceau caché qui est en fait une reprise de très bonne facture de "Bonnie et Clyde" du génial Serge Gainsbourg. Le chant est assuré en duo avec Laetitia Sadier de "Stereolab". On retrouve également en invité sur plusieurs morceaux, Tom Verlaine, guitariste fondateur de Television, groupe mythique apparu à la fin des années ’70.

En 1997, Lee Wall remplace Stanley Demeski. Avec ce nouveau venu, "Luna" enregistre "Pup Tent", soutenu en Europe par "Beggars Banquet" et outre-Atlantique par "Elektra".

Proléfique à souhait, "Luna" se consacre dès la fin de l’année ’98 à l’écriture de son cinquième album, "The Days Of Our Nights". Après maintes discussions, la toute puissante major "Elektra Entertainment" désavoue le groupe. Côté européen, "Beggars Banquet" maintient tout contrat. Le label "Jericho", quant à lui, prend la balle au bond, et signe le groupe aux Etats-Unis. L’album devient n°1 dans les "charts" des radios universitaires américaines.

Fin ‘99, Justin Harwood retourne en Nouvelle-Zélande pour de bon. Il est remplacé à la basse par Britta Phillips. Britta Phillips, native de Pennsylvanie, quitte rapidement la maison familiale et s’installe quelques temps à New-York. Elle prête sa voix à un personnage du dessin animé "Jem et les Hologrammes" (1985) et tient un rôle dans le film "Satisfaction" (1988) au côté de Julia Roberts. Elle quitte les Etats-Unis pour Londres, devenue bassiste du groupe "The Belltower" (1989). Bien qu’apprécié, "Belltower" tombe très vite en désuétude. Avant de rejoindre "Luna", elle jouera dans le groupe "Ultrababyfat" et offrira aussi ses talents de musicienne au compositeur et acteur australien Ben Lee.

"Luna", appuyé par "Jetset Records", signe "Romantica" en 2001. Il est mixé par Dave Fridmann (Mogwai, Mercury Rev, The Flaming Lips) et produit par Gene Holder. Pour la tournée de l’album, Lara Gray rejoint le groupe et y tient les claviers. Quelques mois plus tard sort un mini-CD, "Close Lover Before Striking", lequel contient, entre autres, une excellente version de "Waiting On A Friend" des Rolling Stones et des compositions personnelles. Deux vidéoclips sont également à découvrir.

Dean Wareham et Britta Phillips réalisent ensemble, en mai 2002, l’album titré "Avventura" (inspiré du film italien du même nom de Michelangelo Antonioni), mixé par Tony Visconti, producteur d'innombrables artistes, parmi lesquels T. Rex, David Bowie, Iggy Pop, Caravan, les Stranglers, et la liste est loin d’être exhaustive.

"Rendez-vous", septième et dernier album de "Luna", sort en 2004. Un dernier album, en effet, car le groupe annonce après plus de dix ans d’existence la volonté d’en rester là.

A l’écoute de "Luna", on pense immanquablement au "Velvet Underground". La musique possède également tous les arguments développés dans le mouvement "Paisley Underground" apparu au début des années ’80 aux Etats-Unis et représentée par des groupes comme "Rain Parade", "Dream Syndicate", "Opal" ou "Mazzy Star".

 

Michel Hennebert

RECHERCHE AUDIOTHEQUE L
www.metaxial.net
HOME