plateforme culturelle et musicale
FICHES

 

 

PROLAPSE

Ce sextuor britannique originaire de Leicester comprend deux chanteurs : Mick Derrick et Linda Steelyard.

Prolapse ne s’est pas bien adapté à la veine « Brit-pop » des années ’90. Mais le voulait-il vraiment ? De fait, le groupe incarne tout ce que le mouvement musical désirait ardemment enterrer : névrose, tension, insécurité.

La carrière de Prolapse débute avec les EPs :
- Crate (Cherry Red, 1994),
- Pull Thru Barker (Cherry Red, 1994)
- Doorstop Rhythmic Bloc (Cherry Red, 1994)

Que dire de la musique ? Elle sent le vitriol et ne s’encombre pas toujours des harmonies. Le but avoué est de démolir les tabous musicaux existants. Tout un programme !

Pointless Walks To Dismal Places (Cherry Red, 1994) est déchaîné, décousu, dissonant.

A ce stade des témoignages discographiques, les influences de « Sonic Youth », de « Pere Ubu » ou encore de « Fall » se dévoilent.

Backsaturday (Lissy's, 1995 - Jetset, 1996) confirme le chemin emprunté : aucun compromis musical ne semble accepté. De-ci de-là, on reconnaît des touches musicales empruntées à l’univers de « Faust », formation allemande anticonformiste du tout début des années ’70. Les intérêts du groupe pour le « dark-punk » sont évidents.

L’album The Italian Flag (Jetset, 1998) montre un changement. Les chansons sont plus mûres, plus raffinées. Les sons s’adoucissent. L’album gagne en mélodie. L’objectif est ici de se réconcilier avec la musique en pariant surtout sur des harmonies vocales masculines et féminines davantage travaillées. Quelques notes touchent au blues, à la country ou encore au rock.

Avec Ghosts Of Dead Aeroplanes (Jetset, 1999), les dissonances brutales s’effacent quelque peu. Un album moins lourd nous est donc offert. Il n’en demeure pas moins qu’il reste l’apanage des amateurs avertis qui auront un réel plaisir à écouter ce disque.

MH

RECHERCHE AUDIOTHEQUE P
www.metaxial.net
HOME